Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 20
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : France
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lerefugehumaniste.kanak.fr

Qu'est-ce que l'Humanisme d'origine ? Et ma conception.

le Sam 13 Jan - 17:43
L'Humanisme est à l'origine né pendant la Renaissance, en Europe. Son foyer est la Toscane du XIVème siècle en Italie, où les artistes abandonnent progressivement le Latin, langue de l'Eglise pour le Toscan, leur langue natale.
A la fin du siècle, une remise en cause de l'autorité de l'Eglise et du rapport à celle-ci. Une partie de la population commence en effet à se détourner de l'autorité papale pour observer soi-même une version personnelle de la Bible.

Au XVème siècle, l'Humanisme va désigner une nouvelle éthique, une nouvelle manière de penser, une nouvelle conception des choses et symboliser un nouveau rapport à la religion dans une Europe sortant depuis peu seulement du Moyen-Âge. S'étendant d'abord dans les élites dirigeantes et dans la bourgeoisie étendant son influence, l'Humanisme sera la manière de considérer les choses d'un œil plus scientifique et rationnel, et moins rattaché à la Religion.

En Toscane, sous l'influence du maître de Florence Cosme de Médicis, les arts viennent se développer et ce-dernier ordonne la construction d'une académie Platonicienne ( Etudiant Platon ) dans la ville.

Au XVIème siècle, de nombreuses découvertes et de nombreuses figures font leur apparition. Les œuvres de Léonard Da Vinci et Michel Ange sont produites, les Réformes Protestantes s'amorcent en Europe Centrale,  Érasme, surnommé Prince de L'Humanisme écrit de nombreux ouvrages, et Copernic démontre à un public obnubilé que la Terre tourne autour du Soleil et non pas l'inverse.
Dans son livre Utopia, Thomas More, un proche ami d'Erasme,  décrit l'Île d'Utopie où les citoyens vivent heureux, avec une propriété privée abolie, un déménagement obligatoire tout les dix ans, une abolition de l'argent,  et un esclavage contraint si l'on tente de s'enfuir d'Utopie ou si l'on commet un adultère.
Etienne de la Boétie dresse également un portrait bien sombre de l'Homme en remettant en cause les raisons poussant les individus à mourir pour un chef d'état.

L'Humanisme débouchera finalement sur un accroissement immense de la démarche scientifique. En France, le Siècle des Lumières était indirectement ou directement placé sous le signe de l'Humanisme.
Le Site https://www.etudes-litteraires.com propose cette définition de l'Humanisme :

- Le Retour aux idées antiques ( Avec la redécouverte des traités et textes des auteurs grecs, fait notamment permis indirectement par l'Empire Ottoman )
- La Foi en l'Homme ( La Confiance dans la nature Humaine, la curiosité )
- Une nouvelle pédagogie fondée sur la diversité des enseignements
- La Réflexion politique ( La Construction de la société idéale, que représente l'Utopie )
- Les débats religieux ( Un retour aux sources directes du Christianisme )

_____________________________________________________________________________________

J'ai utilisé les sites :
- https://fr.wikipedia.org
- https://www.etudes-litteraires.com

pour la rédaction de ce résumé. Je suis peu sorti des lignes données par le premier des deux sites.

______________________________________________________________________________________

Maintenant, dans ma conception de l'Humanisme, je m'éloigne évidemment d'une partie de la manière originale de penser, et m'inspire notamment d'autres courants très liés à ce mouvement comme des éléments de la théorie Marxiste ou Anarchiste.
En effet je considère l'Humanisme comme fondamentalement individualiste en dehors des excès pouvant mener au narcissisme.

Pour moi, les valeurs Humaniste sont :
- La Liberté
- La Laïcité
- Le Respect
- La Tolérance
- L'Ecologie et le respect de la Nature
-  L'Humanité ( L'émotion )
- La Remise en cause de ce qui existe
- L'Espoir

Ce que je conçois, donc, comme une société Humaniste, est une société fondée sur un état véritablement démocratique, fortement fédéraliste, où les libertés individuelles sont étendues le plus possible, où la Laïcité est valeur d'état, où chaque Individu à droit à la Parole et au Respect "Je déteste ce que vous dites mais je me battrai toute ma vie pour que vous ayez le droit de le dire." - Evelyn Beatrice Hall ( Pour résumer la pensée de Voltaire ).

Dans cette société, l'économie n'aurait pas plus d'importance que n'importe quel détail, et pour arriver à une société comme celle-ci, dans ma conception des choses, la Révolution est à proscrire, tant elle est incertaine et propice à la dérive autoritaire, en plus d'être une glorification de la violence.
Dans ma vision, la Révolution Permanente devient l'Evolution Permanente, une remise en cause toujours plus poussée de l'Etat, de l'Autorité, de sa propre pensée et personne, de toute chose, et une protestation littéraire et artistique, par la création ou la manifestation, mais toujours par raison et réflexion.

Le But final de l'Humanisme dans ma vision serait une Société Libre où l'Homme profiterait de la vie, se gouvernerait par lui-même, progresserait dans la science et la technologie, et la Population aurait autant d'importance que l'Individu.
L'Humanisme s'oppose ainsi au Nationalisme, qui se base sur une idée infondée et irréelle d'"Etat-Nation", et à tous ce qui touche de près ou de loin à l'autoritarisme, à la xénophobie, et à la démagogie.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum